Ecrire une histoire de vie, rédiger ses souvenirs, ça consiste en quoi exactement??


Concrètement: le plus souvent à votre domicile, nous nous retrouvons pour des entretiens de deux heures en tête à tête. Nous parcourons vos souvenirs pas à pas, restant fidèles aux faits et aux émotions... Ce qui m’intéresse: c'est votre histoire. Ce qui compte: c'est votre approche. Je vous enregistre, ce qui me permet d'intégrer vos propos en profondeur. Ensuite, c'est à moi de travailler: rédaction, chapitres, corrections de votre part, relectures, impression d'un document A4 ou bien impression de votre livre.
Vous obtenez un texte rédigé sur mesure. Un livre, un style qui vous ressemble.


Le contenu: de manière assez logique, nous obtenons d’abord  une histoire familiale : vous me parlerez de généalogie, de vos origines géographiques, d'émigration, du métier des parents, etc. C’est toute une famille, un groupe, une tribu dont on parle. Notre  histoire est souvent collective. « Mes parents avaient décidé que… » « Mon frère » « Avec mes cousins »…


Exemple? « Oh, ce jardinet chez mes grands-parents à Mouilleron-en-Pareds ! Dans le jardin, matin d’été, Juliette arrose ses pots de fleurs chéris. Pélargoniums, bégonias pétants, fuchsias délicats, sont alignés, disposés sur plusieurs étages, prêts pour une éventuelle photo de groupe. Mémé grattouille la terre avec une vieille fourchette, déplace un pot ou deux d’un quart de tour pour obtenir un effet optimal. Et tu te demandes pourquoi tu aimes les fuchsias et l’odeur piquante et forte des gros géraniums et des pétunias. Même les dahlias que tu trouvais ringards trouvent aujourd’hui  grâce à tes yeux…

« Objets inanimés, avez-vous donc une âme ? »
écrivait le grand Lamartine mais toi tu penses:
Coussins jaunes citron tricotés au crochet,
Pourquoi me parlez-vous ?
Ô Tabouret centenaire dont le cuir fut lustré
Par l'auguste derrière d’un pépé cordonnier,
Tu me transportes Dieu sait où… »

 

Mais c'est avant tout une histoire personnelle : vous évoquez la candeur de l’enfance, des chances, des blessures ou les joies de la jeunesse. Un parcours professionnel, une progression, un objectif : « Je voulais » «  J’aurais voulu.. » L’histoire d’une vie s’oriente vers des préférences, des goûts, des études…

« Tout homme est une histoire sacrée » (Patrice de  la Tour du Pin)

C’est votre histoire, elle est unique.


Et puis l’amour…

«  Grâce à vous une robe a passé dans ma vie… » (E. Rostand)

Des rencontres, des fiancés, une vie à deux.  Quelquefois quelqu’un de très célèbre a croisé votre route… Ce serait bien de nous raconter cet instant.


En filigrane: L’histoire locale, l’histoire de France. C’est un peu de la mémoire collective que vous portez en vous. Des événements importants vécus « en live » comme on dit maintenant.


Exemples!...  Au début du 20e siècle on assiste à une forte émigration des bretons vers Trélazé. Une petite fille âgée de sept ans raconte son exode en 1932. Son arrivée en gare d'Angers, sa mère ne parle pas français, elle non plus. Elle se perd dans la grande ville. « Là, c'est quoi ça ? Un escalier ? Jamais vu ça !»…
… L'occupation des allemands, des arrestations, les bombardements… à Poitiers, on s'abritait dans des grottes. Rires entre jeunes, parties de cartes en attendant la fin de l'alerte…


Et il y a une tradition orale. Une mémoire orale à écouter : du vocabulaire ancien, du patois, un accent, des manières de faire, des gestes…


Exemples ? À la boulangerie, « la pesée » à Ste Gemmes-sur-Loire, c’était la tranche de pain en plus, donnée à l’enfant après la pesée de la miche, pour que le compte soit exact.
Et cette vieille qui autrefois ramassait les pissenlits sur les talus pour les revendre ainsi que les peaux de lapin ? Où s’en allait-elle ?
L’agriculture avec deux chevaux de labour… Le premier tracteur pour vous, Monsieur T. ce fut en 1960, n’est-ce pas ?…

 

Mais écrire sa biographie, à quoi ça sert ??


Après un travail, on obtient un résultat, un objet. Quelque chose de personnel que l’on a réalisé. Cet objet concret, on peut le donner. Quelque chose est fixé pour toujours. C’est l’intérêt de l’écrit, qui dure après nous.


« Il y a plus de bonheur à donner qu’à recevoir. » (Ac 20, 35)

 

Ecrire un livre est un cadeau que l’on fait aux autres, on crée du lien. On échange avec ses petits-enfants ou arrière petits-enfants. On transmet à ses enfants ce que l’on pense être bon.

 


Ecrire ses souvenirs n’est pas une thérapie mais cependant une expérience qui nous bouge et qui fait du bien.
Vous allez vous sentir valorisé, non pas de manière égocentrique, mais gagner en confiance. Quelqu’un écoute et celui qui témoigne se sent exister par cette parole, ce témoignage unique. C’est un plaisir de laisser libre cours à son expression, d’être écouté puis lu...


Nous vivons tous des histoires ; il n’y a pas que les hommes politiques, les stars ou les présentateurs télé qui ont une vie à raconter. Il y a nous aussi, les gens tout simples. Chacun a une histoire sacrée, chacun ses anecdotes, chacun ses secrets, ses réflexions sur la société. On a tous quelque chose à dire sur cette planète.

 

Pourquoi ne pas l’écrire soi-même ??
Le biographe est utile car on a toujours besoin d’un miroir. Il est l’autre, celui qui écoute, il est votre oreille, une oreille neuve et neutre. Je découvre progressivement toute votre histoire, sans à priori, sans info. Ce qui permet d’avoir les idées claires. Et de vous faire préciser une chronologie, des dates, des noms propres.  Je vous encourage  à être plus rigoureux et j’accomplis pour vous une tâche qui pourrait très vite devenir fastidieuse.


En effet votre futur lecteur attendra de vous une rédaction de qualité.


L’écriture : il ne suffit pas d’aligner des phrases de bout en bout, il ne s’agit pas de transcrire ou de copier-coller mais de rédiger un texte fluide, harmonieux. Pour le confort de notre lecteur :

Bref, c’est l’écrivain qui fait « tout le boulot » et c’est bien agréable ! La personne lit, relit et corrige, généralement se retrouve complètement dans le texte car on a travaillé à partir des enregistrements.


« Ce que l'on conçoit bien s'énonce clairement, et les mots pour le dire arrivent aisément. » (Boileau)

Contact : Christelle Jousseaume Sainte Gemmes-sur-Loire
Tel : 02 41 68 22 92
E-mail : christelle.jousseaume@gmail.com
N° SIRET: 480 527 431 00013

1er entretien sans engagement de votre part. Nous établissons ensemble votre devis personnalisé.